Trouvez un produit

Votre panier d'achat

Articles: Total:

Acheter en ligne | À notre propos | Nous Contacter

  Accueil  

Chroniques-conseils

Aperçu des chroniques-conseils

Les photographies en plein soleil

La photographie de nuit

La vidéo numérique

L'archivage

Les yeux rouges

DPI - PPI?

Les trépieds - Comment les choisir?

Archivage et Sauvegarde Numérique

Profondeur de champ

Éviter le flou de la photo

Les photographies à contre-jour

Notions de composition

Le flash

Choisir un objectif

Partir en vacances

Le filtre polarisant

Les imprimantes

Choisir un appareil numérique

L'ordinateur

Ai-je besoin d'un plein capteur?

Photoshop ou Lightroom

Profondeur de champ

La profondeur de quoi?

 

En photographie, on parle souvent de la profondeur de champ. Avant d'entrer dans le vif du sujet, définissons tout d'abord ce concept.

 

Pour commencer, disons simplement que la profondeur de champ est la zone de netteté devant et derrière le sujet pour lequel vous faites votre mise au point principale. Par exemple, pour un sujet se trouvant à 5 mètres de votre caméra, la zone de profondeur de champ pourrait s'étaler de 1 mètre à 40 mètres pour une ouverture du diaphragme à F11.

 

Plus le diaphragme est fermé, plus cette zone de netteté augmente. Afin de mieux saisir mon propos, observez les trois illustrations ci-dessous. Trois objets sont disposés à des distances différentes et photographiés à l'aide d'un téléobjectif 200 mm. Sur la première image, prise à F4.5, seul le sujet de premier plan est précis. Sur la deuxième, prise à F11, le deuxième objet placé dans la zone médiane est également précis. Puis, sur la dernière de cette série, avec un diaphragme réglé à F32, les trois objets sont tous nets.

 

Conseils photographie 1

 

Attention à l'objectif utilisé

Plus le nombre de millimètres de votre objectif est élevé, plus la profondeur de champ diminue. À même ouverture, il s'avère donc plus facile d'avoir une plus grande précision de tous les plans lorsque vous utilisez un grand-angle ou un objectif normal que lorsque vous réalisez vos images à l'aide d'un téléobjectif. Si vous souhaitez obtenir la même profondeur de champ qu'avec un objectif normal de 50 mm réglé à F8, il vous faudra fermer votre objectif jusqu'à F16 pour un téléobjectif de 135 mm.

 

Quelle différence cela fait-il sur mes photographies?

Lors de la réalisation de vos photographies, la profondeur de champ peut être votre allié ou votre pire ennemi. Alors que vous ne vouliez voir que votre enfant à l'avant-plan, voilà que toute la parenté et le décor de l'arrière-plan se fondent avec votre sujet principal. Vous souhaitiez rapporter le souvenir des superbes Montagnes Rocheuses avec, à l'avant-plan, le bord du quai et ses chaloupes, mais seuls les derniers éléments sont précis, l'arrière-plan étant flou. Autant de situations mal exploitées pour lesquelles une profondeur de champ bien contrôlée aurait garanti des résultats gagnants.

 

Dans le premier cas, soit la photo de votre enfant, il aurait suffi de faire votre mise au point sur lui et de sélectionner une grande ouverture à F2.8. La profondeur de champ aurait ainsi été diminuée, et seul le sujet principal aurait été précis, l'isolant du même coup d'un arrière-plan flou.

 

Quant à votre souvenir de voyage, vous auriez très bien pu réaliser des images précises à la fois du quai, des chaloupes et des éléments de l'arrière-plan. Il aurait suffi de fermer l'ouverture du diaphragme à F16 ou à F22, selon l'objectif utilisé, pour augmenter la profondeur de champ.

 

Quelle mise au point choisir: « autofocus » ou « manuel »?

Votre appareil date de dix ans? Pas de problème! Vous contrôlez la situation, car toute mise au point se fait manuellement, vous laissant décider quelle sera la zone de netteté. Par contre, pour les images d'action, de sport ou de prise sur le vif, l'autofocus aurait été bien utile.

 

Votre appareil est récent et dispose d'un système interne de mise au point automatique? Dans ce cas, vous décidez de tout…Ouais! Vous perdez le contrôle! En fait, pas tout à fait, car il existe plusieurs réglages justement pour réaliser des compromis, ce qui vous laisse une bonne part de décision.

 

Certains modèles vous permettent de verrouiller votre mise au point sur un sujet précis et de revenir à votre cadrage ou à la composition choisie sans qu'interfèrent les autres éléments disposés à différentes distances dans l'image. Plusieurs objectifs offrent aussi la possibilité de passer du mode « autofocus » au mode « manuel » en désengageant le mécanisme électronique de mise au point.

 

Priorité « ouverture »

Maintenant que vous contrôlez votre mise au point, vous pouvez également contrôler l'ouverture du diaphragme. Avec votre antique appareil, toujours pas de problème, tout est manuel!

 

Par contre, avec les appareils récents, il est impossible de contrôler réellement la profondeur de champ, car la majorité des programmes en mode automatique gèrent de façon aléatoire le choix de la vitesse et de l'ouverture, les combinant de façon à réaliser une exposition parfaite.

 

C'est ici que vient à votre rescousse le mode « priorité à l'ouverture » que l'on trouve sur la plupart des molettes de réglage principales des appareils reflex. En utilisant ce mode, vous sélectionnez vous-même l'ouverture du diaphragme, et le posemètre compense automatiquement par une vitesse correspondante pour une exposition juste de la pellicule utilisée. Vous ne perdez donc pas l'automatisme d'exposition en contrôlant la zone de netteté que vous désirez atteindre.

 

Conclusion

Le contrôle de la profondeur de champ vous permet de créer des images qui racontent une histoire. Grâce à lui, le sujet peut être isolé pour en faire ressortir le caractère, et les plans d'un paysage peuvent être étalés pour en démontrer toute la splendeur. Combiné au bon choix d'objectif, le contrôle de la profondeur de champ vous permettra d'être créatif et toujours à l'affût de nouvelles images.

 

Ce qui est important en photographie, c'est bien plus la profondeur de l'âme que la profondeur de champ...

 

Allez, bonnes photos!

Avec la collaboration de Jacques Bourdages, pfe.

 

Carte et heures d'ouverture

 

239, boul. Fiset, Sorel-Tracy (Québec) J3P 3P8 | Tél: (450) 742-0907 | Téléc: (450) 742-1360 | info@photogariepy.com

Magasiner en-ligne

Appareils numériques

Flashs

Objectifs

Cartes mémoires

Trépieds

Blocs piles

 

 

 

Sacs et étuis 

Imprimantes

Scanners

Jumelles

Accessoires

Notre gamme complète

 

Impressions photo en-ligne

Impressions photo numériques

Créez vos Livres Souvenirs 

Services en magasin

Liste complète de nos services photo

 

Accueil

Carte et heures d'ouverture

Chroniques-conseils

 

sites web et site de commerce électronique eCommerce pour commerce de détail, solutions d'impressions photos et bornes photos

Tous droits réservés © 2018 Zone-Image | Politique de confidentialité